[AAR] Space Trader : Frontiers

Avec ma connexion en bois, impossible de faire une vidéo de présentation du jeu pour l’instant. Et comme je manque de temps pour écrire une review (ça viendra), je poste ici un semblant de Compte-rendu de partie (AAR : After Action Report pour les ignares) de cet excellent jeu entre RPG / Gestion / Rogue-like sur fond d’univers SF généré procéduralement.
Littéralement, c’est un peu EVE Online au tour-par-tour, je pense notamment au commerce et à la piraterie/guerre de course possible, à la gestion des réputations entre les nombreuses factions, aux stargates, etc…
C’est malheureusement un jeu solo full english mais il mérite que vous vous attardiez dessus !

Mais tout d’abord, voici mon personnage qui sera le Capitaine de mon vaisseau de départ :
20200811125602_1.jpg
Chaque élément de la feuille de personnage a été déterminé par mes soins, même si des archétypes sont déjà prêt à l’usage. Dans ce jeu, tout est sujet à des jets de compétences/attributs donc tout est important !

Notre vaisseau, l’Atrae Virga (la Vierge Noire). J’ai choisi un Frontier Liner, le plus gros vaisseau de commerce disponible au départ. Il est évidemment nul à chier en statistiques de combat…
20200811141508_1.jpg
Chaque composant est upgradable, dans la limite des capacités de la coque du vaisseau (HULL).
On peut faire du transport de passager, de marchandise, de prisonniers (notamment suite à de la chasse à prime), du 100% combat, de l’explo, du renseignement (guerre élec) etc…
Seul le minage est affaire d’appareillages qui ne sont pas des vaisseaux, différence d’avec les univers type EVE Online. Mais on peut véhiculer des matières brutes pour les faire raffiner. A noter la présence de l’épice (SPICE) un peu comme dans Dune, que l’on peut également raffiner et qui est un gros booster de morale (ùais génère une addiction).

Premier déplacement sur la carte du Quadrant stellaire où je débute.
20200811133026_1.jpg
Au centre, mon vaisseau. Sur les côtés on distingue deux systèmes (planète unique à chaque fois, seuls les lieux d’intérêts ont été modélisé). Celui de droite, DRAXS, est un centre industriel (I) qui propose plusieurs services dont la réparation, le soin de l’équipage, un bar à épices etc…
On peut lire dans la fenêtre d’événement tous les incidents qui émaillent les déplacements et qui sont générés/causés par mon équipage.
Là, on voit que des membres d’équipage se sont battus suite à un jeu d’argent, qu’un officier de pont a rectifié une erreur de l’équipage, qu’un feu pris dans un compartiment a été éteint sans conséquence, et qu’un autre membre d’équipage très bien entrainé a réagi avant qu’un second incendie ne s’étende…

Mon premier contact d’importance autre que ceux que je me suis choisi à la création de personnage, le prince Calagan Faen. On voit ici sa fiche de contact. Il pourra me vendre des permis de commerce jusqu’au niveau 4 notamment et des édits de Corsaire jusqu’au niveau 6 ! C’est un personnage très important, pourvoyeur de missions, et qui peut me permettre de recruter des soldats émérites.
20200811140539_1.jpg

Discussion avec mon solide Quartier-maître, qui tient fermement mon équipage en main !
20200811143647_1.jpg

Dans le cadre d’une mission, je tente d’intercepter des communications orbitales et autres éléments de renseignement depuis une position camouflée en orbite. Un système de cartes basé sur mon matériel de bord et les compétences de certains membres de mon équipage va résoudre la phase.
20200811144132_1.jpg
5 cartes dont 3 négatives. Tirage au sort. J’ai 1 chance sur 5 d’obtenir le renseignement (carte Orbital Wreckage). On voit que le niveau de contrôle étatique (LAW) est très élevé (c’est une planète civilisée d’une grande puissance) et que la présence militaire sur zone n’est pas neutre (Military 5). La mission est moisie :laughing:

Les déplacements débouchent parfois sur des interceptions souhaitées ou non et un combat en découle.
20200811144434_1.jpg
Nous allons engager le feu contre un Croiseur pirate. Pas le plus confortable à gérer…

Au cas où, je vous communique le lien de ma Google Sheet dédiée à Star Traders Frontier :

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1YBHz5w6BePAAC4MgDLgChepeyqrYPnKKzkOJrNFLtms/edit?usp=sharing

1 « J'aime »

Escale sur Orobouros, une colonie fermière (Farming) dépendant du CADAR SYNDYCATE. Pas d’hôpitaux sur lace, je ne peux donc soigner les 10 membres d’équipage qui requièrent des soins. Malgré que ce soit une petite colonie (Small Settlement), la présence militaire est énorme (Massive FDF). Le niveau de légalité est faible, je devrais avoir accès à des marchandises normalement réglementées voire interdites.
20200812142351_1.jpg

En y regardant de plus près, ils vendent de l’épice brut !!! Malheureusement, je ne possède pas le permis nécessaire à son commerce. Dommage, un monde raffinerie aurait été une suite logique dans ma route de commerce. Je me rabas sur un stock de Plants comestibles. Avec un indice d’offre A (presque le max), je devrais pouvoir trouver un monde de peuplement où la demande reste entre un indice C+ et A+ et faire des bénéfices conséquents.
20200812142405_1.jpg

Me trouvant dans un quadrant sous contrôle majoritaire de la maison Thulun, je vérifie ma réputation. Pas brillant.
Cette maison noble est engagée dans des vagues d’assassinats politiques avec la maison De Valtos et Alta Mesa. C’est donc une double guerre larvée qui frappe la zone. De plus, mon équipage et moi-même sommes considérés comme d’infâmes hors-la-loi (Infamous Outlaw). Leurs astroports nous refuseront le ravitaillement en carburant, l’accès aux guildes pour le recrutement, l’accès aux bars à épices, l’accès aux ateliers etc… Bref, ça craint !
20200812145505_1.jpg

Nous décidons de changer d’air… Un saut hyperspatial est en préparation. Cela devrait n’être qu’une formalité, même si le réglage des coordonnées a permis de détecter une certaine difficulté à venir (indice 15).
20200812150020_1.jpg

Alors en escale dans une station orbitale, un groupe de criminels nous ordonne de lui remettre l’un de mes membres d’équipage. Nous refusons et un affrontement éclate.
20200812152632_1.jpg

1 « J'aime »